L'Autonomie Économique des Femmes


L'AUTONOMIE ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE DES FEMMES

LE RENFORCEMENT & COMMENT FAIRE ?                                                                            

 Les soroptimistes sont engagées dans la création, le développement et le financement de projets qui permettent aux femmes et à leurs filles d’acquérir une autonomie économique.

Les soroptimistes leur apprennent par la théorie et surtout par la pratique comment développer leurs talents afin qu’elles puissent s’assumer économiquement.

L'OBJECTIF  FINAL: est de donner à ces femmes des moyens stables de subsistance et de ce fait de meilleures conditions de vie.

Une coopération efficace pour une vie autonome.

Les soroptimistes travaillent avec d’autres SI clubs locaux à l’étranger ou avec la population locale. Le partenariat avec des associations qui partagent les mêmes valeurs que celles du Soroptimist International comporte les avantages suivants:

  • La collaboration n’est pas limitée, elle est ouverte à tous.
  • Un vaste espace créatif permet des solutions rapides.
  • Les valeurs ajoutées sont bénéfiques pour tous.

“Sorores Optimum”: nous voulons atteindre le meilleur résultat pour tous.

26 femmes de Rususa exploitent elles-mêmes un élévage de porcs sous la guidance et les conseils de Frieda Onraedt du club SI Zottegem-Zuid Oost Vlaanderen.

Nécessité de l’acquisition d’une autonomie économique.

  • Parce que nous voulons aider les femmes qui veulent s’assumer ou s’autogérer.
  • Parce que les femmes ont droit à la parole dans le choix des projets à réaliser.
  • Parce que leurs projets sont soutenus, encouragés et qu’ils sont soumis à des contrôles réguliers.

Influences favorables de cette ligne de conduite.

  • Les femmes bénéficient du respect de la population locale.
  • Elles influencent le développement économique de leur région.
  • Leurs familles bénéficient d’ un meilleur revenu.

Finances et continuité = Objectif Final.

Les soroptimistes visitent régulièrement les projets en cours afin, le cas échéant, de les maintenir dans la bonne voie. Grâce à cette approche: les projets restent financièrement sains, les revenus sont régénérés grâce aux connaissances acquises par les femmes de la population locale,  membres du comité de direction. Grâce à leurs compétences, ces femmes participent au développement économique durable de leur région et elles sont en état d’influencer les décisions prises par la direction locale puisqu’elles en font partie.

Les Soroptimistes soutiennent des projets principalement situés dans des régions rurales où les femmes sont la plupart du temps victimes de la précarité et où elles doivent faire face aux problèmes de “survie”. L'aide aux victimes des guerres et des catastrophes naturelles est un des principaux, si pas le principal objectif de notre association en coopération avec d’autres réseaux internationaux. 

Les Deux Sources Gembloux-Éghezée en Bolivie

Les enfants sont les acteurs de leur propre développement et sont éduqués aux bonnes pratiques. Les parents et surtout les mamans sont associés complètement à la démarche. Ce sont les enfants qui transmettent leur savoir aux adultes, ce qui est un gage de pérennité. C’est un projet éducatif, donc qui ne coûte pas cher et qui est basé sur le transfert des connaissances.L’école avec leur maman devient le moteur du développement du village.

Dans notre propre pays

nous proposons notre soutien aux femmes et leurs enfants victimes de la violence ou de toute forme de discrimination , acculées à une dépendance économique de par leur situation.

Veurne-Westhoek : les bons moments de “rencontres”.

Dans notre propre région, il est primordial de nous investir dans l’intégration des réfugiés. Il est important que nous mettions ces femmes et enfants au courant de notre culture, notre langue, les aléas de notre vie quotidienne. Cette tranche de la population de notre région a droit à notre aide et à notre engagement. Il y va également de notre intérêt que ces femmes puissent s’affirmer et s’assumer économiquement. Travailler ensemble à des projets locaux en manque de bénévoles est une excellente formation . Il faut également trouver des endroits pour y organiser des moments de “rencontres”.